Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 14:30

ruefarfadet.gifRaphaël Albert a beau être diplômé en histoire, c'est bien vers l'imaginaire qu'il se tourne ! Rue Farfadet est son premier roman. On retrouve, dans ce premier opus des enquêtes de Sylvo Sylvain, détective privé, toutes les influences chères à l'auteur – entre Tolkien et Poe – doublées d'une stratégie et d'une construction de l'intrigue dignes des plus grands rôlistes.

 

Panam dans les années 1880 : les humains ont repris l'ascendant sur les Peuples Anciens (orcs, lutins, nains, pour ne citer qu'eux) et la cohabitation se fait tant bien que mal. Sylvo Sylvain, elfe et détective privé, tente de résoudre des enquêtes entre deux bouteilles de ouisk, en compagnie de Pixel, son loyal compagnon, un pillywiggin de 15 centimètres de haut. Un troll déguisé, des attentats sanglants et une simple affaire d'adultère vont pourtant mettre à jour une machination des plus odieuses et des plus tentaculaires... Sylvo va se retrouver, bon gré mal gré, embarqué dans toute cette histoire.

 

Entre la fantasy urbaine et le steampunk, ce roman hybride rappelle les romans feuilletons du XIXe siècle. Des coupures de presse sont insérées dans le récit avec leurs gros titres spectaculaires et leurs descriptions saisissantes et maîtrisées, renforçant ainsi l'atmosphère baudelairienne et fantastique du roman. Dandy perdu, charmeur et assez improbable Sylvo Sylvain est un personnage attachant et complexe. Il en va de même pour tous les personnages secondaires, intéressants et bien campés, que l'on souhaiterait (ou non) avoir pour voisins. De plus, les nombreux jeux de langage présents dans le roman renforce sa singularité : la Seine devient la Veine, les Buttes-Chaumont se changent en Buttes-Griffon et les bourgeois déambulent avenue des Champs de la Victoire... Le bestiaire convoqué dans ce livre n'est pas des plus originaux mais il n'en reste pas moins efficace et bien amené.

 

Un excellent roman de fantasy hybride à l'écriture envolée et au style pointu pour les lecteurs confirmés dès 15 ans.

 

Un petit extrait pour vous mettre en appétit :
Derrière la retorte, brillant dans la faible clarté comme autant d'étoiles sur la voûte nocturne, des dizaines de récipients tapissaient le mur. Il y en avait de toutes sortes : bouteilles, bocaux et bidons, fioles, fiasques et flacons, alabastres et aryballes, toute une fragile légion de poisons, de potions, de lotions, de décoctions, une panoplie d'onguents, de pommades et de poudres odorantes, une foisonnante collection d'ingrédients aux noms comme des formules magiques : cinabre, mercuriale, soufre et salpêtre, ellébore et mandragore.

 

Rue Farfadet, Raphaël Albert
Mnémos poche, 2013
9,90€

Partager cet article

Repost 0
Published by Hermine Hémon - dans 15-25 ans
commenter cet article

commentaires

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

Horaires de vacances !

La librairie ouvre :

- de 9h30 à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Fermeture exceptionnelle le jeudi 14 juillet.

 

Merci de votre compréhension et bel été à tous ! N'oubliez pas de nous envoyer des cartes postales !

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.