Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 17:43

Il existe de nombreux albums sur la naissance d'un petit frère ou d'une petite sœur. Ma grande sœur et moi s'intéresse au problème inverse. Que se passe-t-il quand les grands deviennent ados ? Comment le vit-on quand on est le petit ? Simona Ciraolo nous offre cet album tendre et intimiste, à mettre dans toutes les mains.

 

"En ce moment, j'ai des doutes... Je crois que ma sœur a été remplacée par quelqu'un qui lui ressemble beaucoup." C'est ce que se dit cette petite fille en admirant ses abums photos. Sa grande sœur a bien changé ! Elle dit tout le temps non, ne s'intéresse plus à la mode et cache des tas de secrets. Ses amis aussi se sont renfermés sur eux-mêmes et personne ne lui explique plus rien. Papa et Maman semblent au courant ! Du coup, le vide semble encore plus grand.

 

"Un jour, alors que je passais en revue tous les indices, j'ai repensé à l'époque où ma sœur me disait tout (...) Et j'ai réalisé... à quel point elle me manquait."

 

 

Il est assez rare de trouver un texte aussi juste et émouvant sur cette problématique. Mêlant habilement amour et nostalgie des bons moments passés, il parlera à toutes les sœurs, petites ou grandes. L'illustration renforce l'expressivité des personnages, avec une cadette tour à tour triste et furieuse, et une aînée tantôt renfermée, tantôt pétillantes. Fort heureusement, tout se termine bien car rien n'est plus fort que l'amour entre les deux. Dès 4 ans.

 

Ma grande sœur et moi de Simona Ciraolo

Gallimard Jeunesse, 2016

15,00€

Partager cet article

Published by Lauriane Le Dûs - dans 3-6 ans
commenter cet article
27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 12:44

Après le succès de sa série Quatre sœurs, entre autres, Malika Ferdjoukh s'est lancé dans un grand projet : une saga de la vie new-yorkaise dans les années 1950. Un peu plus d'un an après sa sortie, j'ai enfin pu le lire et vous en faire la petite chronique que voici.


Nous sommes en 1948, aux États-Unis, lorsque Jocelyn Brouillard débarque à New-York, plus précisément à la pension Giboulée. Mais notre jeune français se heurte à un premier souci de taille : c’est une pension pour jeunes filles. Heureusement que les demoiselles sont très convaincantes auprès de la propriétaire et que Jocelyn est un bon pianiste ! Le voilà donc transporté au fil des jours de spectacle de théâtre en show de danse, en plein cœur de la magie de Broadway.
Mais la vie, avec ces jeunes femmes aux caractères bien trempés, n'est pas toujours facile. D'autant plus que certaines de ces demoiselles cachent des secrets qui pourraient bien bousculer le destin.
Suivez pas à pas l’évolution de cette petite pension, de leurs petits tracas à leurs plus beaux moments d’émotions.

 

"Son cigarillo exhala une fumée nostalgique. Dans un élan de sympathie, Hadley lui fit cadeau d'un gardénia.
- Est-il exact que Rhett Butler sera des nôtres ce soir ?
- Le bruit court, lui répondit Hadley, l'air mystérieux.
- Formidable. On va enfin savoir s'il portait ou non un dentier dans
Autant en emporte le vent."

 

Voici le premier tome d’une nouvelle série très prometteuse et envoûtante. À travers les yeux de différents personnages, on ressent, voit et vit la vie new-yorkaise des années 1950, que l’on soit des connaisseurs ou bien juste des lecteurs curieux et avides de voyages temporels. Grâce à une écriture descriptive, sans jamais être dans l'excessif, et une intrigue rondement menée, laissez-vous guider dans cet univers si particulier et attractif. Une mention toute spéciale doit être faite pour le travail réalisé par Malika Ferdjoukh autour du contexte historique et des personnages réels insérés dans le récit, tout cela apportant une touche unique au roman.
Une série à faire découvrir dès 15 ans.

 

Broadway Limited ; Tome 1 Un dîner avec Cary Grant de Malika Ferdjoukh
L'école des loisirs, 2015

 

 

 

Partager cet article

Published by Anne-Sophie Dautais - dans 15-25 ans
commenter cet article
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 12:30

Nous avions aimé et défendu corps et âme le premier roman de Flore Vesco, De cape et de mots. Elle est de retour avec un nouveau récit très différent mais tout aussi bon ! Sciences, mystère et crimes sont au rendez-vous. Préparez vos fioles et éprouvettes, nous allons mener l'enquête !

 

1842, le jeune Louis Pasteur est accepté comme boursier à la très prestigieuse Institution Royale Saint-Louis. Il est passionné par les sciences en tout genre et surpasse de loin ses camarades, malgré une rustrerie qui fait tache. Un soir, un élève se fait mystérieusement attaquer au sein même du collège. Il s'allie à Constance, une jeune pensionnaire intrépide, aussi à l'aise sur une scène de danse que dans un combat à l'épée. Des forces paranormales entrent en jeu mais Louis et Constance s'en tiennent à la science.

 

"Le garçon se releva et lui sourit. Il ne s'excusa pas, ne prit pas un air embarrassé. Non, il se tenait dans l'embrasure de la porte, haut de deux bonnes têtes de plus qu'elle, et il lui souriait. Un instant, Constance fut traversée de l'idée saugrenue que l'école lui appartenait. Et peut-être Paris, aussi. Il agissait comme s'il était partout chez lui. S'il avait décidé d'entrer au Palais-Royal pour visiter la chambre du roi, il se serait sans doute présenté devant la grille, sans cravate, ayant oublié son chapeau, et saluant le garde comme s'il le connaissait. Et ce dernier, déconcerté, lui aurait tenu la porte."

 

On aime Flore Vesco parce que :

- elle sait allier vérités historiques et aventures trépidantes

- elle joue avec les mots de façon intelligente et subtile

- elle se moque de la bienséance et de la haute société

- elle nous offre des personnages féminins au caractère affirmé

 

On aime particulièrement Louis Pasteur contre les loups-garous parce que :

- chaque entête de chapitre est une composition chimique farfelue

- le fantastique est savamment introduit

- les progrès scientifiques de Louis Pasteur sont expliqués de façon simple et compréhensible

 

En bref, je suis un peu déçue parce que ce n'est pas De cape et de mots. Mais j'exulte car c'est Louis Pasteur contre les loups-garous. Ce roman est un savant mélange d'aventures, de sciences et d'humour. Un chef d'œuvre ! Dès 12 ans.

 

Louis Pasteur contre les loups-garous de Flore Vesco

Didier Jeunesse, 2016

15,00€

 

Partager cet article

Published by Lauriane Le Dûs - dans 12-15 ans
commenter cet article
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 13:03

Connaissez-vous les Escape Game ? De plus en plus à la mode, ces pièces renferment de nombreux objets à trouver, des énigmes à résoudre... et tout cela en une heure maximum ! Sous peine de ne jamais sortir de la pièce... François Lévin s'inspire de ce concept et l'adapte en livre !

 

Un homme aborde le héros une nuit et lui raconte de sombres rumeurs sur la vieille Tour de la ville. Notre héros n'y croit et il est mis au défi d'aller vérifier par lui-même ! Mais voilà qu'il se retrouve prisonnier d'une crypte étrange. Pour s'en sortir, il va devoir explorer les pièces une à une et... essayer de résoudre le mystère de la Tour de l'Alchimiste ! Prenez un carnet de notes, un stylo, allumez votre cerveau et arrachez-vous les cheveux !

 

Avec cet Escape Book, vous ne dormirez plus, vous ne mangerez plus, vous ne travaillerez plus. Attendez-vous à une obsession terrible pour les énigmes, les symboles et l'alchimie. Et croyez-moi, vous ne serez pas serein avant de sortir de la Tour. Délicieusement addictif ! Dès 15 ans.

Pour vous faciliter la vie, le carnet de notes est imprimable depuis le site Internet de 404 éditions : http://404-editions.fr/fiction/la-tour-de-lalchimiste

 

Escape Book : La tour de l'alchimiste de François Levin

2016, 404 Éditions

11,95€
 

Partager cet article

Published by Lauriane Le Dûs - dans 15-25 ans
commenter cet article
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 12:30

Depuis quelques années maintenant, les œuvres de Tomoko Ohmura sont publiées chez L'école des loisirs, pour notre plus grand plaisir ! À l'occasion de la sortie de son nouvel album, voici un focus sur ceux que j'ai particulièrement aimés.

 

 

L'ascenseur de petit paresseux de Tomoko Ohmura, L'école des loisirs - 12,20€

Aujourd'hui, petit paresseux a décidé de descendre de son arbre pour aller se baigner. Mais la descente est longue et lente... Pourtant pas de panique, il rencontre de nombreux animaux en chemin, comme des aigles, des singes, ou bien encore des chauves-souris. Quand, soudain, en voulant attraper un fruit, petit paresseux glisse et tombe la tête la première dans l'eau ! Heureusement, il n'a rien et profite de l'après-midi avec ses amis. Le soir tombant, petit paresseux veut regrimper dans son arbre et l'éléphant a une solution pour le moins originale !

 

 

Faites la queue ! de Tomoko Ohmura, L'école des loisirs - 12,20€

Aujourd'hui, des animaux font la queue. Partant des plus petits comme la souris ou bien encore la tortue, chacun patiente. Mais pourquoi ? C'est un grand mystère. En attendant, certains s'impatientent, d'autres s'amusent ou aimeraient bien croquer le voisin. Mais pas de panique, car pour tempérer tout ce petit monde et veiller sur le bon déroulement de la file d'attente, un petit oiseau circule de page en page. Une fois arrivés au début de la queue, avec les plus gros animaux comme la girafe ou bien encore l'éléphant, la surprise est enfin dévoilée !
 


Pourquoi ça n'avance pas ? de Tomoko Ohmura, L'école des loisirs - 12,20€

Mais enfin, que se passe-t-il ? Pourquoi y a-t-il un immense embouteillage sur la route ? Du tricycle à la grue, tous les véhicules patientent et les conducteurs s'impatientent un peu, voire râlent. Certains en profitent tout de même pour découvrir des véhicules avec leurs enfants, voire prendre une crêpe au camion. Mais cela va-t-il durer encore longtemps ? Et voilà que la police et les journalistes se mêlent de l'affaire. Quand soudain, la surprise est dévoilée !

 


Trois livres, trois gros coups de cœur de ma part et de celles des enfants. Les histoires sont tantôt très tendres, comme avec le petit paresseux, tantôt drôles et surprenantes comme avec les deux autres. Les illustrations sont douces, suffisamment réalistes aussi pour que les enfants reconnaissent les différents personnages et véhicules, avec en bas de chaque page les différents noms des animaux ou véhicules. Ce sont donc des livres qui peuvent être utilisés à la fois comme imagiers et comme livres d'histoire, pour le plus grand bonheur des enfants. À faire découvrir dès 3 ans !

 

 

 

Partager cet article

Published by Anne-Sophie Dautais - dans 3-6 ans
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 14:26

Il n'est pas toujours simple d'endormir les tout-petits. C'est pourtant le défi que s'est lancé Pélagie, avec un résultat très réussi !

 

Un petit zozio, deux petits zozios, puis 4... mais pourquoi sont-ils aussi pressés ? Avant de le découvrir, il faut d'abord que tout le monde arrive. Entre les problèmes de circulation et ceux qui ont voulu se pomponner, il ne faut pas être trop pressé tout de même. Une fois bien installés sur la branche d'arbre, on distribue les partitions avec les paroles. Et c'est parti, le chef d'orchestre lance la chorale : "dodo l'enfant dooooooo.." !

 

 

 

Comment ne pas craquer face à ces petites boules de plumes ? L'histoire est tendre et douce, parfaite pour lire le soir à des tout-petits. Le texte est court mais en harmonie avec les illustrations. Les couleurs pastels et les dessins très ronds raviront petits et grands. Un joli petit livre à offrir en cadeau de naissance ou bien à un anniversaire par exemple.
Dès 1 an.

 

Vite, c'est l'heure de Pélagie
L'école des loisirs, 2016
10,50€

Partager cet article

Published by Anne-Sophie Dautais - dans 0-3 ans
commenter cet article
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 12:30

10 ans après la première sortie de son best-seller Le Garçon en pyjama rayé, John Boyne nous offre un nouveau roman bouleversant sur la Seconde Guerre Mondiale. Avec une écriture sans concessions, l'auteur se glisse encore une fois dans la peau d'un enfant...

 

1936, Pierrot, né d'une mère française et d'un père allemand, se retrouve orphelin. Il va devoir quitter Paris et son ami Anshel pour rejoindre un pensionnat à Orléans. Sa vie bascule entièrement le jour où sa tante Beatrix, qu'il n'a jamais connue, décide de l'accueillir chez elle, en Autriche. Il découvre alors une maison perdue tout en haut de la montagne. Sa tante y est gouvernante pour "Monsieur et Madame", lorsqu'ils viennent en vacances. Monsieur et Madame ne sont autres qu'Adolf Hitler et Eva Braun. Du haut de ses 7 ans, Pierrot, renommé Pieter, plonge alors dans une idéologie qu'il ne comprend pas. Aura-t-il le recul nécessaire ?

 

"Hitler allait de convive en convive, parlant politique comme toujours et, quoi qu'il dît, chacun opinait du chef en affirmant qu'il avait parfaitement raison. Il leur aurait annoncé que la lune était en fromage, ils auraient répondu : "Mais bien sûr, mein Führer. C'est de l'emmenthal."

 

Pierrot commence sa vie au sommet de la montagne et, au fil des mois, entame une descente impressionnante. Fasciné et terrifié en même temps, Pierrot va s'armer de contradictions et finir par s'armer, contre tous, au profit du nazisme. Comparable à La mort est mon métier de Robert Merle, ce roman retourne les tripes, la violence étant accentuée par l'empathie qu'on ne peut que développer pour Pierrot. L'un des meilleurs romans jeunesse sur la Seconde Guerre Mondiale. Dès 13 ans.

 

Le garçon au sommet de la montagne de John Boyne
Gallimard Jeunesse, 2016
13,00€
 

Partager cet article

Published by Lauriane Le Dûs - dans 12-15 ans
commenter cet article
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 12:30

Depuis plus de 20 ans, Kimiko régale les yeux des tout-petits avec ses illustrations tendres et colorées. Cette année, c'est avec Maxidodos qu'elle nous émerveille. À chaque page, un petit texte, à la manière d'un haïku et un bébé (ou une famille) animal endormi. Au total, une cinquantaine d'animaux sont présentés, avec leurs noms répertoriés sur les pages de garde. Et, sur la dernière page, "Bébé dort déjà" !

 

 

 

 

Entre les bébés qui dorment et les mamans qui veillent, Maxidodos est une bulle de douceur qui ravira parents et enfants. Les couleurs sont expressives, à tel point que l'on perçoit le jour, la nuit, la chaleur du désert et l'humidité de la banquise. Cet album est apaisant et prépare parfaitement les tout-petits au coucher. Les haïkus renforcent cette impression de bonheur et nous emmènent dans un tout autre univers. 

Une perle ! Dès 18 mois.

 

 

 

Maxidodos de Kimiko

L'école des loisirs, 2016

12,80€

Partager cet article

Published by Lauriane Le Dûs - dans 0-3 ans
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 12:30

Attention !!!! Meilleure bande dessinée de l'année, voire de toute la vie ! Éditions de la Gouttière, me décevrez-vous un jour ? Préparez-vous à un tour du monde sombre et effrayant, dans les entrailles de l'humanité...

 

Au Nord, il y a le Loup, terrible habitant des forêts et dévoreur des Hommes. À l'Ouest, on trouve l'Ogre féroce se nourrissant des civilisations aztèques et mayas. À l'Est, il y a le vampire s'abreuvant du sang des pauvres Transylvaniens. Enfin, au Sud, un sorcier cannibale et effrayant. Une fois leurs populations exterminées, ils se mettent en quête de chair fraîche. Le voyage est long jusqu'à ce qu'ils se croisent, au cœur du monde. Qu'arrive-t-il lorsque quatre despotes des peurs et terreurs se confrontent ? Ils s'annihilent jusqu'à disparaître dans la terre. C'est parfait : Qu'ils y restent !

 

 

Issus de différentes cultures, ces monstres nous entraînent dans un conte cruel, une fable oppressante dont on ne peut sortir indemne. Les illustrations sont extrêmement sombres et les cases sont entourées de frises renforçant l'idée d'enfermement, dans un graphisme très proche des Contes russes d'Ivan Bilibine dont se revendique Riff Reb's. Avec son aspect hypnotique et envoûtant, son scénario mené de main de maître et son texte magnifiquement poétique, Qu'ils y restent ! nous hante longtemps après l'avoir refermé. Un joli pied-de-nez aux cauchemars d'enfants, une immersion dans un onirisme particulier, un chef-d'œuvre ! Dès 10 ans.

 

Qu'ils y restent ! de Réjis Lejonc, Riff Reb's et Pascal Mériaux
Éditions de la Gouttière, 2016
16,00€

Partager cet article

Published by Lauriane Le Dûs - dans 7-11 ans BD
commenter cet article
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 12:30

Après Réseau(x), Instinct et U4.Stéphane, Vincent Villeminot se lance dans le roman noir avec une série qui promet ! La brigade de l'ombre a toutes les qualités pour devenir un classique du genre, pour ados. Et ça tombe plutôt bien parce qu'il n'en existe pas beaucoup !

 

Lorsque le commissaire Markowicz arrive sur les lieux du crime, à Paris, il devine tout de suite que c'est une mise en scène, destinée à faire réagir la Brigade. La victime n'a pas été dévorée par une goule. Alors, pourquoi les pousser à intervenir, alors qu'ils sont spécialisés dans les attaques de goules ? Son enquête va mener la brigade à Rennes, là où vivent l'ex-femme et les deux filles de Markowicz. Et si tout cela n'était qu'un avertissement ? Et si la prochaine victime visée n'était autre que Fleur, sa fille aînée ?

 

 

"Il était temps d'arrêter de faire semblant. Il releva la tête et posa la question qui le taraudait depuis près d'un heure :

- À quoi joue-t-on, Léon ? Pourquoi la Brigade prend-elle ce dossier ?

Le Patron n'eut pas l'air surpris mais ne lui expliqua rien. Il étrécit simplement les paupières, ce qui était sa façon préférée de ne pas répondre."

 


L'atout majeur de ce roman est sa construction. Les personnages sont introduits tour à tour, avec chacun ses spécificités et sa part de folie. Il y a Anne-Cé, l'ex-femme, psy et perdue dans sa vie de femme célibataire. Fleur, bien-sûr, et Adélaïde, sa sœur, clairement précoce. Et puis la Brigade, peuplée de personnages hauts en couleur : Markowicz, boiteux et alcoolique, Bosco, "le quasi-nain en blouse" dit Gimli, Toussaint Fermeture dit "Jimi" en référence à Jimi Hendrix, lieutenant attribuant les surnoms, "les Parques" (Anna, Willa et Gilberte dite "Maman"). Autrement dit, une joyeuse bande sans queue ni tête, complètement déguingandée. Au milieu de cette brigade débarque la capitaine Jobert dite "Diane de Moitié", sanctionnée par sa hiérarchie pour cause de problème de violences.

Mais un bon roman noir ne le serait pas sans ses petites touches d'humour, savamment distillées au fil des pages. En plus de cela, les éléments fantastiques s'intègrent parfaitement à l'histoire. Dur dur d'en dire davantage alors pour en savoir plus, lisez-le !!!! Un premier tome exceptionnel, dès 13 ans.

 

La brigade de l'ombre de Vincent Villeminot
Tome 1 La prochaine fois ce sera toi
Casterman, 2016
15,90€

 

 

Partager cet article

Published by Lauriane Le Dûs - dans 12-15 ans
commenter cet article

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

Horaires de vacances !

La librairie ouvre :

- de 9h30 à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Fermeture exceptionnelle le jeudi 14 juillet.

 

Merci de votre compréhension et bel été à tous ! N'oubliez pas de nous envoyer des cartes postales !

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.