Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 12:30

Depuis quelques années, nombreux sont les éditeurs à avoir suivi la mode lancée par Gallimard Jeunesse de réaliser des livres sonores à puces. Parmi eux, les éditions Gründ se démarquent avec sans cesse de nouveaux concepts pour réactualiser la collection. Trois d'entre eux m'ont particulièrement plu.

 

 

Mes premiers airs de rock, illustrations
d'Aurélie Guillerey – 9,95€

Et pourquoi ne pas mettre les airs de rock connus à disposition des petits ? C'est le parti pris par les éditions Gründ. Elvis Presley, les Beach Boys, les Rolling Stones, Bruce Springsteen, The Clash ou Nirvana voient leurs principaux tubes réarrangés, avec une orchestration plus calme, proche de la berceuse, mais une mélodie toujours bien reconnaissable. Un bijou pour les parents fans de ces titres, ayant envie de les partager avec leurs enfants !

 

 

Collection Mon livre Karaoké – 6,95€

Qui ne connait pas les comptines : Ah les crocodiles, Il était un petit navire, Mon petit lapin, Petit escargot, Pomme de reinette et pomme d'api, Une poule sur un mur et Une souris verte ? Dans cette collection, Gründ propose deux puces. La première nous chante la comptine, la deuxième nous donne la version instrumentale. À vous de chanter ! Fort heureusement, les paroles sont dans le livre !

 

 

Collection Mon premier livre enregistrable, illustrations de Laure du Fäy – 6,95€

Quoi de mieux que la voix de Maman pour nous raconter Boucle d'Or et les trois ours ? Quoi de plus doux que les intonations de Papa pour Les trois petits cochons ? Un appui long sur la puce et à nous de lire le texte. Le livre enregistre alors le son de notre voix, que l'enfant pourra réécouter à l'infini. Et si l'envie nous prend, rien ne nous empêche de tout effacer et de recommencer !

 

 

Alors, lequel choisirez-vous ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauriane Le Dûs - dans 0-3 ans
commenter cet article
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 12:30

Après Brainless (article de blog d'Élise ici), nous avons eu un nouveau gros coup de cœur sur une parution de la collection Électrogène chez Gulf Stream. Cette collection toute jeune propose des "one-shot" très réussis pour les 15 ans et plus !


À la fin du IXème siècle, une sphère noire et mystérieuse est envoyée par Chaac, le dieu de la Pluie, chez les Mayas pour détruire leur civilisation et mettre fin aux sacrifices humains. Lors d'une expédition archéologique au début du XXème siècle, la sphère est retrouvée et déclenche à nouveau des cataclysmes. En 2005, Keith, jeune délinquant irlandais, se retrouve par hasard sur la piste de cette fameuse sphère. Guidé par un ancien chamane et accompagné de Kaya, une future chamane issue des traditions mayas, réussira-t-il à retrouver la sphère avant qu'elle ne tombe entre de mauvaises mains ?

 

"L'enfant s'éloigna de la rive qui cédait peu à peu aux remous troubles. Il fallait qu'il vérifie quelque chose. Il fallait qu'il retourne à la source sacrée, voir si la Chose était toujours là où il l'avait déposée, au pied de l'immense stèle rongée de mousses luisantes de Chaac, le dieu de la Pluie. Il l'avait offerte à Chaac pour que les récoltes soient bonnes cette année. Qu'il n'ait plus besoin de tous ces sacrifices.

Mais il avait eu tort. Chaac n'appréciait pas ce présent."

 

Palpitant et très prenant, ce sont les deux adjectifs qui qualifient au mieux ce roman. Laissez-vous embarquer dès les premières pages par une histoire originale et bien menée. L'écriture est efficace et permet de se plonger dans un univers peu exploité jusque là dans la littérature ado. Les personnages sont eux aussi très bien travaillés et donneraient presque envie d'être à leur place par moments, au vu de la description des paysages. Un gros coup de cœur !
À partir de 15 ans.

 

L'œil de Chaac d'Emma Lanero
Gulf Stream Éditeur, 2016
17€

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie Dautais - dans 15-25 ans
commenter cet article
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 12:30

Avant la sortie du film Le livre de la jungle le 13 avril 2016, adaptation du roman phare de Rudyard Kipling, quoi de mieux que de se familiariser avec les différents animaux que nous pouvons y trouver ? C'est ce que nous proposent les éditions Albin Michel avec leur sublime album Le livre de la jungle très jungle.

 

Joseph Antòn et Lucie Brunellière nous offrent un album hors du commun, à cheval entre imagier et livre-jeu. On observe les mêmes animaux page après page, le temps d'une journée, à différents étages de la jungle (dans l'eau, sous terre, au-dessus des arbres, dans la clairière,...). Si la girafe, l'ours et le panda sont facilement identifiables, il devient plus délicat de différencier le python royal du boa, ou de retrouver la sauterelle et la fourmi rouge dans ce dédale de couleurs. Chaque animal étant personnifé par un prénom, l'enfant se les approprie et a l'impression de parcourir les pages à la recherche d'amis.

 

 

Cet album est un véritable chef-d'œuvre. Les illustrations de Lucile Brunellière regorgent de couleurs et proposent un festival de détails tous plus fascinants les uns que les autres. Sur chaque page, un système de flap permet d'avoir accès à encore plus d'animaux à identifier. Si les plus petits feront de ce livre un bestiaire destiné à découvrir les différents animaux, les plus grands s'amuseront aisément du jeu de cherche-et-trouve développé par le texte de Joseph Antòn. Et les adultes pourront également s'arracher les cheveux sur les plus petits animaux et se régaler des ces magnifiques doubles-pages. Combien de temps pour trouver la fourmi noire ?

Dès 2 ans.

 

Le livre de la jungle très jungle de Joseph Antòn et Lucie Brunellière

Albin Michel Jeunesse, 2016

15,50€

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauriane Le Dûs - dans 0-3 ans
commenter cet article
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 12:30

Albin Michel Jeunesse nous propose régulièrement des albums originaux sur les petits tracas du quotidien. En voici un très réussi, à avoir dans sa bibliothèque !

 

Au départ, il y a eu Nathalie. Et puis, Alphonse a débarqué. Ces deux frère et sœur s'entendent plutôt bien, jouent ensemble à nommer les pigeons, à bricoler, à s'imaginer des histoires et aux autres jeux d'enfants. Mais un jour où tout va mal (des petits pois au déjeuner, des horreurs à la télé), Nathalie découvre Alphonse en train de manger son livre préféré ! Notre petite demoiselle est furieuse et, après avoir exprimé sa colère sur un dessin, elle part prendre son bain. Quand soudain, elle entend de drôles de bruits, des bruits qui lui font peur. Tout va bien, ce n'est qu'Alphonse qui a tout fait tomber dans le salon en voulant attraper le tube de colle pour réparer ses bêtises. Et en plus, il a réservé une surprise à Nathalie !

 


Aaah les querelles de frères et sœurs... Pas toujours évident à gérer ou à résoudre. Daisy Hirst vous propose d'aborder de manière originale et très bien amenée cette thématique. Avec ses illustrations à la fois douces, colorées et pleines d'humour, les enfants vont pouvoir à coup sûr s'identifier aux personnages ! Quant au texte, il est vraiment bien complémentaire des images et raconte avec justesse et humour les petits tracas du quotidien. Un très gros coup de cœur, à mettre entre toutes les mains des petits, dès 3 ans.

 

 

Alphonse !!! Ça va pas la tête ? de Daisy Hirst
Albin Michel jeunesse, 2016
14,50€

 


   

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie Dautais - dans 3-6 ans
commenter cet article
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 12:30

Envie d'un roman frais, léger et original ? T.S. Easton nous propose un roman sur... le tricot ! Les éditions Nathan ont parié sur cet opus décalé et loufoque qui m'a conquise de suite. Et il sort le 10 mars 2016 ! Un deuxième volume serait d'ailleurs déjà sorti au Royaume-Uni... On l'attend de pied ferme !

 

Suite à un malheureux concours de circonstances, Ben Fletcher, ado sans soucis, se retrouve à voler de l'alcool au supermarché. Pire, il provoque un accident avec la dame qui fait traverser les petits. Elle porte plainte et Ben intègre un programme de probation. Il doit alors rédiger son journal intime, « donner en retour » et, surtout, suivre un cours parmi une liste imposée. Il a le choix entre mécanique (avec son père), Microsoft Office (pour débutants, ce qu'il n'est clairement pas), poterie ou tricot. Par défaut, il choisit le cours de tricot, en se disant que personne ne le saura jamais. Manque de chance, la prof est la mère de Megan, la fille dont il est secrètement amoureux... Il lui fait jurer de garder le secret. Mais très vite, il se passionne. Le tricot l'obsède, à tel point qu'il y passe tout son temps libre. Au risque de mentir à tout le monde autour de lui...

 

 

"Entretien automobile avec Nigel Fletcher. Ça veut dire réparer des voitures avec mon père ! Un truc que je déteste, et qu'il me fait déjà faire le week-end.

Tricot. Tricot ?! Un cours adapté ? Que peut bien sous-entendre Mme Gunter ? Laisse-t-on de dangereux criminels s'approcher d'aiguilles à tricoter ? Donne-t-on un crochet à un homme qui a mangé les reins d'un marchand de glaces ? J'en doute. Cela dit, le cours est animé par Mlle Swallow, ma prof d'anglais. Comme j'ai déjà dû le dire, Mlle Swallow est super canon. Je ne répèterai pas ce que Joz dit sur elle, surtout la partie avec la crème fouettée."

 


Après cette vague de romans fantastiques ou aux sujets difficiles, qu'il est bon de se plonger dans un roman réaliste terriblement drôle ! Les quiproquos s'enchaînent, Ben s'enfonce dans ses mensonges (finalement assez insignifiants) et on se demande sans cesse comment il va pouvoir démêler tout ça. L'évolution de Ben et de ses relations avec les autres est très bien décrite. Si les différents événements manquent légèrement de crédibilité, ça n'ajoute qu'une touche de plaisir supplémentaire à la lecture. Et je suis prête à parier qu'une fois le roman terminé, vous aurez envie d'apprendre à tricoter ! Dès 13 ans.

 

 

Les garçons ne tricotent pas (en public) de T.S. Easton
Nathan, 2016

15,95€

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauriane Le Dûs - dans 12-15 ans
commenter cet article
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 12:30

Michel Van Zeveren, que l'on connait bien pour son humour légendaire, s'attaque à la Préhistoire. Et plus exactement, à la naissance d'un enfant chez les cro-magnons.

 

Dans la grotte de Koko et Kiki, quelque chose apparaît soudainement. Quelque chose qui fait "Ouiiiiiiin". Koko et Kiki sont perplexes. Qu'est-ce que c'est ? D'où ça vient ? Koko détermine vite que ça vient de dehors. Donc c'est crasse. Mais crasse avec mains, doigts, nez ? Bizarre bizarre... Et puis, crasse collante !

 

Michel Van Zeveren s'amuse avec la langue. Mots amusants, phrases construites n'importe comment, jeux de sonorités. Koko et Kiki sont diablement attachants et... Crasse aussi ! Nos cro-magnons vont découvrir la vie de famille et l'amour qu'on porte à un bébé. Les enfants riront des allitérations en [k] et les adultes de l'orthographe totalement détournée. En bref, cet album fera hurler de rire petits et grands, dès 5 ans.

Mè keskeussè keu sa ? de Michel Von Zeveren
Pastel, 2016
13,20€

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauriane Le Dûs - dans 3-6 ans
commenter cet article
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 12:30

Nouvelles venues dans l'édition jeunesse, les éditions Zethel commencent fort ! Leur volonté est claire : offrir des livres pour grandir et éveiller la curiosité des enfants. Les aventures d'Héloïse de Saint-Phalle servent totalement cette ambition, en mêlant habilement les détails historiques et le suspense.

 

Nous sommes en 1792. Héloïse de Saint-Phalle, ses parents et sa gouvernante cherchent à fuire la France et à rejoindre l'Angleterre par la mer, étant de fervents défenseurs de la monarchie. Malheureusement, la tentative de fuite échoue. Si les parents embarquent, Héloïse et Madame de Boisgobey restent sur le sol français. Une seule solution : rejoindre la tante d'Héloïse à Paris et essayer de trouver un moyen de rejoindre l'Angleterre. Sur la route, les deux femmes se font passer pour des révolutionnaires et croisent Brutus, un jeune sans-culotte avec un sens de la déduction à toute épreuve. Nul doute que nos deux jeunes héros seront amenés à se croiser à nouveau...

 

 

"Celui-ci (Brutus) se livre peu à peu. Son père, Jacques Montsoreau, veuf depuis peu après sa naissance, tient une épicerie rue du Bac. La Révolution a porté un coup très rude à son commerce car ses principaux clients étaient les nobles du quartier. Mais, malgré ça, l'homme a rallié le nouveau gouvernement et se trouve être un membre actif de la section de la Fontaine-de-Grenelle.

- La section ? demande Héloïse.

La gaffe de la jeune fille embarrasse la gouvernante. Nul n'est censé ignorer les nouvelles institutions créées par la Révolution, sauf ceux qui se montrent indifférents ou hostiles à ce qui se passe en France."

 

 

Dans les romans historiques jeunesses, la mode est à la figure féminine forte. Héloïse n'y coupe pas. Elle n'a pas froid aux yeux, monte à cheval et n'hésite pas à se déguiser en garçon, tout ça sans se départir de son éducation aristocratique. La Révolution est au cœur du récit, les auteurs nous rappelant sans cesse les principaux événements (la prise de la Bastille, la fuite à Varenne,...). Brutus, quant à lui, est entouré d'un mystère bien épais, dont on ne doute pas qu'il s'éclaire dans les tomes suivants. Ce premier volume apporte juste ce qu'il faut d'indices pour nous donner envie de lire les tomes suivants. Il allèchera filles et garçons intrigués par les récits historiques et les romans d'aventures, avec juste ce qu'il faut de romantisme. Dès 11 ans.

 

 

Les aventures d'Héloïse de Saint-Phalle ; Tome 1 Il faut sauver la reine !

Carl Aderhold et Michèle Lancina

Éditions Zethel, 2016

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauriane Le Dûs - dans 12-15 ans
commenter cet article
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 12:30

Rue de Sèvres a su s'imposer comme éditeur de bandes dessinées. En 2015, ils ont notamment publié le début de la série Aliénor Mandragore, à faire hurler de rire parents et enfants. Vous aimez Kaamelott ? Vous aimerez Aliénor.

 

Aliénor, la fille de Merlin, est une mauvaise élève. Apprendre à connaître les champignons avec son père ne l’intéresse pas le moins du monde. Mais il semblerait qu’elle ait une sensibilité aux mandragores. Elle les entend et serait immunisée contre leur cri. Malheureusement, Merlin ne l’est pas… Quand Aliénor arrache de terre sa première mandragore, il trépasse. Mais son fantôme ne compte pas se laisser faire ! L’Ankou peut aller se rhabiller, Merlin a l’intention de ressusciter ! Pour cela, quoi de mieux que d’envoyer Aliénor espionner Morgane la fée ?

 

 

La légende de Merlin a connu de très nombreuses adaptations littéraires. Ici, les auteurs se lancent dans un véritable détournement, avec un Merlin extrêmement lourd, une Dame du Lac dépassée par les événements et une Morgane revancharde. Le texte est plein d’humour et les illustrations le soulignent à merveille (découpage dynamique, personnages expressifs, couleurs vives…). En bonus, l’album se termine par une reproduction du journal de Brocéliande, avec interview de Morgane, racontars autour de la mort de Merlin et petites annonces. Un premier tome réussi qui vaut le détour ! Je suis prête à parier que je ne suis pas la seule à attendre le deuxième volume (sortie au mois de mai).

 

Aliénor Mandragore ; Tome 1 Merlin est mort, vive Merlin !

Séverine Gauthier (textes) et Thomas Labourot (illustrations)

Rue de Sèvres, 2015

12,00€

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauriane Le Dûs - dans 7-11 ans BD
commenter cet article
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 12:30

Alex Cousseau n'en est pas à son premier roman autour du voyage, toujours entre légende et histoire réelle. Après le très beau roman Les trois vies d'Antoine Anarchasis (voir article de blog), il nous plonge cette fois-ci dans l'Amérique du Sud du début du XXème siècle.

 

1916, en plein désert chilien, deux frères sont sur le point de tuer le plus célèbre bandit de l'époque, Butch Cassidy, responsable de la mort de leur père. Le brigand dormant profondément, Elie décide de nous raconter comment ils en sont venus à cette situation. Tout commence par l'histoire de leur arrière-grand-mère, Poki, qui, dès son plus jeune âge, communique avec les oiseaux et la nature en général. Très vite, elle obtient le statut de femme-oiseau de sa tribu, un honneur. De péripéties en aventures, elle voyage et donne naissance à un enfant : Pawel. Celui-ci va alors suivre les traces de sa mère et tenter de résoudre les mystères de la nature en voyageant. Une de ses principales motivations sera la recherche d'une femme à 8 doigts, qu'il aperçoit en rêve...

 

Comme toujours, Alex Cousseau réussit avec brio à nous conter une histoire qui fait voyager entre légendes et réalité. Grâce des chapitres courts et rythmés, suivez les aventures de cette famille indienne à travers les yeux de l'arrière-petit-fils. Un roman plein de poésie, qui saura séduire les adolescents comme les adultes, les curieux comme les rêveurs.
À partir de 15 ans.


Le fils de l'ombre et de l'oiseau d'Alex Cousseau
Le Rouergue, 2016
15,90€

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie Dautais - dans 15-25 ans
commenter cet article
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 12:30

 

"La page que vous cherchez existe enfin !" Tel se présentent les éditions 404, nouvelle maison prometteuse. Leur politique ? Faire le lien entre les écrans et le papier. Pour cela, rien de plus simple que de s'intéresser aux jeux vidéo ! Une fois n'est pas coutume, les voici qui proposent une myriade de livres sur Minecraft. L'un d'entre eux a retenu toute notre attention !

 

 

Minus en a assez d'être considéré par tout le monde comme le noob* de Minecraftia. Alors, quand il apprend que les monstres sont aux portes de son village, il n'a plus qu'une idée en tête : devenir un guerrier. Pour cela, il va devoir sérieusement travailler à l'école car seuls les 5 plus forts auront ce privilège. Minage, combat, commerce, agriculture, architecture et crafting (création d'objets à partir d'autres objets), les matières s'enchaînent et Minus se déchaîne. Fort heureusement, il pourra aussi compter sur l'aide de Mike et Steve, deux aventuriers venus de la Terre et joueurs très doués d'un jeu appelé "Minecraft".

 

 

"Sallu ! Je m'appelle Minus ! Je suis un ananaze !!! Fin.
Hurrrrrg. Du Max tout craché. Il a piqué mon journal et j'ai même pas remarqué. (...) Je sais ce que vous vous dites. "Quel noob, il s'est fait avoir !" J'ai la tête ailleurs en ce moment, d'accord ? J'arrête pas de penser à l'examen qui approche. Pff, je ne devrais même pas perdre de temps à parler de Max et de Frez, j'ai mieux à faire.
"

 

 

N'étant pas joueuse de Minecraft ni particulièrement habituée aux fanctions, j'ai été agréablement surprise par ce roman. Bien évidemment, il vaut mieux connaître le vocabulaire et l'univers du jeu pour bien saisir les subtilités. Mais une fois cela maîtrisé, on rit, on se prend d'affection pour Minus et, surtout, on dévore ce roman. Dans un contexte où les fanfictions de Minecraft pleuvent, celle-ci détonne réellement par son originalité et l'esthétisme de sa maquette. J'attends impatiemment le volume 2 prévu pour le mois de mai ! Dès 10 ans.

 

Journal d'un noob Tome 1 de Cube Kid

404 éditions, 2016

11,95€

 

Noob : Abréviation de l'anglais "newbie", "débutant". D'une connotation assez péjorative, le noob pourrait tout aussi bien se faire appeler "boulet". S'emploie surtout dans les jeux vidéo.

Glossaire 404 éditions

Une pensée pour Lola, sans qui ce livre n'aurait jamais été traduit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauriane Le Dûs - dans 7-11 ans
commenter cet article

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

Horaires de vacances !

La librairie ouvre :

- de 9h30 à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Fermeture exceptionnelle le jeudi 14 juillet.

 

Merci de votre compréhension et bel été à tous ! N'oubliez pas de nous envoyer des cartes postales !

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.