Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 12:30

Depuis plus de 20 ans, Kimiko régale les yeux des tout-petits avec ses illustrations tendres et colorées. Cette année, c'est avec Maxidodos qu'elle nous émerveille. À chaque page, un petit texte, à la manière d'un haïku et un bébé (ou une famille) animal endormi. Au total, une cinquantaine d'animaux sont présentés, avec leurs noms répertoriés sur les pages de garde. Et, sur la dernière page, "Bébé dort déjà" !

 

 

 

 

Entre les bébés qui dorment et les mamans qui veillent, Maxidodos est une bulle de douceur qui ravira parents et enfants. Les couleurs sont expressives, à tel point que l'on perçoit le jour, la nuit, la chaleur du désert et l'humidité de la banquise. Cet album est apaisant et prépare parfaitement les tout-petits au coucher. Les haïkus renforcent cette impression de bonheur et nous emmènent dans un tout autre univers. 

Une perle ! Dès 18 mois.

 

 

 

Maxidodos de Kimiko

L'école des loisirs, 2016

12,80€

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauriane Le Dûs - dans 0-3 ans
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 12:30

Attention !!!! Meilleure bande dessinée de l'année, voire de toute la vie ! Éditions de la Gouttière, me décevrez-vous un jour ? Préparez-vous à un tour du monde sombre et effrayant, dans les entrailles de l'humanité...

 

Au Nord, il y a le Loup, terrible habitant des forêts et dévoreur des Hommes. À l'Ouest, on trouve l'Ogre féroce se nourrissant des civilisations aztèques et mayas. À l'Est, il y a le vampire s'abreuvant du sang des pauvres Transylvaniens. Enfin, au Sud, un sorcier cannibale et effrayant. Une fois leurs populations exterminées, ils se mettent en quête de chair fraîche. Le voyage est long jusqu'à ce qu'ils se croisent, au cœur du monde. Qu'arrive-t-il lorsque quatre despotes des peurs et terreurs se confrontent ? Ils s'annihilent jusqu'à disparaître dans la terre. C'est parfait : Qu'ils y restent !

 

 

Issus de différentes cultures, ces monstres nous entraînent dans un conte cruel, une fable oppressante dont on ne peut sortir indemne. Les illustrations sont extrêmement sombres et les cases sont entourées de frises renforçant l'idée d'enfermement, dans un graphisme très proche des Contes russes d'Ivan Bilibine dont se revendique Riff Reb's. Avec son aspect hypnotique et envoûtant, son scénario mené de main de maître et son texte magnifiquement poétique, Qu'ils y restent ! nous hante longtemps après l'avoir refermé. Un joli pied-de-nez aux cauchemars d'enfants, une immersion dans un onirisme particulier, un chef-d'œuvre ! Dès 10 ans.

 

Qu'ils y restent ! de Réjis Lejonc, Riff Reb's et Pascal Mériaux
Éditions de la Gouttière, 2016
16,00€

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauriane Le Dûs - dans 7-11 ans BD
commenter cet article
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 12:30

Après Réseau(x), Instinct et U4.Stéphane, Vincent Villeminot se lance dans le roman noir avec une série qui promet ! La brigade de l'ombre a toutes les qualités pour devenir un classique du genre, pour ados. Et ça tombe plutôt bien parce qu'il n'en existe pas beaucoup !

 

Lorsque le commissaire Markowicz arrive sur les lieux du crime, à Paris, il devine tout de suite que c'est une mise en scène, destinée à faire réagir la Brigade. La victime n'a pas été dévorée par une goule. Alors, pourquoi les pousser à intervenir, alors qu'ils sont spécialisés dans les attaques de goules ? Son enquête va mener la brigade à Rennes, là où vivent l'ex-femme et les deux filles de Markowicz. Et si tout cela n'était qu'un avertissement ? Et si la prochaine victime visée n'était autre que Fleur, sa fille aînée ?

 

 

"Il était temps d'arrêter de faire semblant. Il releva la tête et posa la question qui le taraudait depuis près d'un heure :

- À quoi joue-t-on, Léon ? Pourquoi la Brigade prend-elle ce dossier ?

Le Patron n'eut pas l'air surpris mais ne lui expliqua rien. Il étrécit simplement les paupières, ce qui était sa façon préférée de ne pas répondre."

 


L'atout majeur de ce roman est sa construction. Les personnages sont introduits tour à tour, avec chacun ses spécificités et sa part de folie. Il y a Anne-Cé, l'ex-femme, psy et perdue dans sa vie de femme célibataire. Fleur, bien-sûr, et Adélaïde, sa sœur, clairement précoce. Et puis la Brigade, peuplée de personnages hauts en couleur : Markowicz, boiteux et alcoolique, Bosco, "le quasi-nain en blouse" dit Gimli, Toussaint Fermeture dit "Jimi" en référence à Jimi Hendrix, lieutenant attribuant les surnoms, "les Parques" (Anna, Willa et Gilberte dite "Maman"). Autrement dit, une joyeuse bande sans queue ni tête, complètement déguingandée. Au milieu de cette brigade débarque la capitaine Jobert dite "Diane de Moitié", sanctionnée par sa hiérarchie pour cause de problème de violences.

Mais un bon roman noir ne le serait pas sans ses petites touches d'humour, savamment distillées au fil des pages. En plus de cela, les éléments fantastiques s'intègrent parfaitement à l'histoire. Dur dur d'en dire davantage alors pour en savoir plus, lisez-le !!!! Un premier tome exceptionnel, dès 13 ans.

 

La brigade de l'ombre de Vincent Villeminot
Tome 1 La prochaine fois ce sera toi
Casterman, 2016
15,90€

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauriane Le Dûs - dans 12-15 ans
commenter cet article
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 12:30

Fabrice Colin revient ! Nouveau titre, nouvelle série, lectorat rajeuni, WonderPark débarque avec deux premiers tomes qui décoiffent. Les enfants n'ont qu'à bien se tenir : aventure, humour et suspense sont les maîtres mots.

 

Jenn et Mervin sont vraiment intrigués par Orage. Sombre et mystérieuse, la jeune fille semblerait vivre dans WonderPark, le parc d'attractions abandonné de la ville. Un beau jour, les jumeaux - ayant gagné la confiance d'Orage - sont ENFIN invités chez elle. Avec Zoey, leur petite sœur, ils découvrent un monde fantastique. WonderPark est en réalité une porte vers six univers parallèles : Libertad, Mégalopolis, Cyclos, Askaran, Discordia et Darkmoor. Quand Zoey se fait enlevée par un homme à tête de singe, commence alors une épopée aussi dangereuse que fabuleuse à travers de nombreux mondes secrets...

 

 

"WonderPark ! clamait la vieille enseigne descellée qui surmontait l'entrée principale. Mais, si les plus anciens se rappelaient encore avec regret le jour où l'endroit avait définitivement fermé ses portes, la plupart des habitants avaient cessé depuis longtemps d'y penser. Pourquoi un tel destin ? (...) Les enfants, bien sûr, en savaient encore moins que lui (le père de Jenn et Mervin), mais cela ne faisait que renforcer l'attrait du parc à leurs yeux."

 

 

Une bonne série de fantasy avec pirates et superhéros, écrite par un auteur français (et bien écrite) et adaptée dès 8 ans, je dis OUI !!!! Les personnages sont attachants, avec chacun son caractère, ses qualités... et ses défauts. Le suspense est suffisamment bien distillé pour qu'on accroche et qu'on veuille lire la suite, bien qu'on se doute que Zoey ne sera pas retrouvée avant le dernier volume. Les illustrations d'Antoine Brivet parsemées tout au long du roman répondent au texte et le complètent parfaitement. Mention spéciale pour Valéria, la capitaine des pirates, qui fera baver d'envie la moindre petite fille en mal d'aventure... Une superbe série, dès 8 ans.

 

 

WonderPark de Fabrice Colin et Antoine Brivet
Tome 1 Libertad
Tome 2 Mégalopolis

Nathan, 2016

9,95€ chaque

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauriane Le Dûs - dans 7-11 ans
commenter cet article
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 14:18

Pour la deuxième édition du concours du premier roman jeunesse, organisé par Gallimard jeunesse et en partenariat avec Télérama et RTL, c’est Lucie Pierrat-Pajot qui a remporté le prix et la publication de son ouvrage. Je vous laisse tout de suite découvrir ce petit bijou…


Bienvenue à Larispem, à la fin du XIXème siècle, anciennement Paris, transformé suite à la révolution de 1871. Désormais, les aristocrates et autres bourgeois n’ont plus leur place dans cette cité-état, où les bouchers sont la caste forte, et surtout où tous les citoyens sont à priori égaux. Liberté est mécanicienne, Carmine apprentie louchébem (bouchère). Les deux amies vont régulièrement voler des objets précieux dans les vieilles maisons bourgeoises abandonnées. Un soir, lors d’une expédition, elles tombent sur un homme étrange dont Carmine ne se souvient plus le lendemain et auquel Liberté arrive à voler un carnet indéchiffrable… Peu de temps après, différents attentats sont commis dans la ville. On parle du retour des frères de sang, que la population redoute… mais qui sont-ils ? Auraient-ils un lien avec le mystérieux carnet ?


Végétariens, s’abstenir ! Dans un monde où les bouchers sont une part importante de la population, vous avez intérêt à avoir l’estomac bien accroché. Avec ce premier tome, Lucie Pierrrat-Pajot nous propose un monde rétrofuturiste très réussi ! L’intrigue met un peu de temps à se mettre en place, ce qui permet au lecteur de s’imprégner d’une ambiance très particulière, dans ce Paris réinventé. Le récit est original, les personnages attachants et mystérieux, l’univers très bien travaillé, alors que demander de plus ? La suite ! Une mention toute particulière doit être faite tout de même pour les très belles illustrations qui ouvrent chaque chapitre et renforcent la plongée dans le livre.
À faire découvrir aux jeunes qui aiment lire, dès 12 ans.

 

Les mystères de Larispem 
Tome 1 Le sang jamais n’oublie de Lucie Pierrat-Pajot
Gallimard jeunesse, 2016
16,00€

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie Dautais - dans 12-15 ans
commenter cet article
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 12:30

Amoureux des dinosaures, accrochez-vous ! L'auteur-illustrateur du Croque Pirate, Jonny Duddle, revient avec Le Gigantosaure et il compte bien faire du bruit !

 

Tête d'Os, Mini-Dino, Bill et Crêtacé sont quatre petits dinosaures. Et comme tous les enfants, ils aiment jouer à se faire peur... Enfin surtout Tête d'Os qui n'hésite pas à crier à qui veut bien l'entendre que le GIGANTOSAURE, le plus terrifiant des dinosaures, se trouve dans les parages. Mais gare à celui qui raconte des mensonges car ils pourraient bien se retourner contre lui...

 

La fable de l'enfant qui criait aux loups est ici revisitée avec des dinosaures. On s'attache à ces petits personnages espiègles et les enfants seront fascinés par le gigantosaure. Ce dernier est si monumental qu'il occupe à lui seul une double page à la fin de l'album. Les illustrations amusantes, pouvant rappeler les films d'animations, plairont aux petits comme aux grands. Vous retrouverez dans le livre une fresque indiquant l'évolution des dinosaures. Les enfants pourront également découvrir des petites anecdotes sur les personnages rencontrés dans le livre. Dès 5 ans.

 

Le Gigantosaure de Jonny Duddle

Piccolia, 2014

12,50€

Partager cet article

Repost 0
Published by Inès - dans 3-6 ans
commenter cet article
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 12:40

Vous pensez vraiment que les ogres n'existent pas ? Qu'ils font juste partie des histoires de votre enfance ? Détrompez-vous car Jeanne, elle, en a rencontré un... Vous ne me croyez pas ? Lisez donc ce qui suit !

 

Suite à un accident à l’école, Jeanne se retrouve pendant quelques jours dans le coma à l’hôpital. C’est alors qu’apparaît soudainement un ogre, qui lui vole son cœur puis s’enfuit par la fenêtre ! Surprise, la jeune fille voit alors apparaître un mousquetaire magicien accompagné d’un chat qui parle. Les deux héros cherchent à rattraper le fameux ogre, échappé d’un monde fantastique. Bien décidée à récupérer son cœur avant le lever du soleil, Jeanne décide de suivre les deux comparses dans leur quête. Embarquez avec eux pour une grande aventure dans Paris !

 

C'est une aventure qui démarre sur les chapeaux de roues, et nous, on aime ! Paul Beorn sait choisir les bons mots pour créer une histoire à la fois drôle, mystérieuse, surprenante et surtout passionnante. Les personnages, qu'ils soient magiciens ou simples humains, forment une belle équipe, qu'on espère revoir dans de prochaines histoires. Les enfants peuvent facilement s'identifier à cette petite équipe d'aventuriers d'une journée et découvrent Paris d'un œil singulier. Quelques illustrations très réussies sont parsemées dans les chapitres.
Un très bon roman, à lire ou faire lire à partir de 9 ans.

 

Un ogre en cavale de Paul Béorn
Castelmore, 2016
10,90€

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie Dautais - dans 7-11 ans
commenter cet article
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 12:30

C'est la première fois que Stéphane Michaka s'attaque à une série pour les ados. Après avoir écrit des romans et du théâtre pour les grands et les petits, après plusieurs adaptations de textes pour de grandes radios et des scénarios pour la télé et le cinéma, il fait une entrée fracassante et réussie avec cette série, entre roman historique et thriller.

 

 

Faustine, jeune lycéenne parisienne de 16 ans, voit sa vie bouleversée le jour où deux policiers viennent lui annoncer le décès de son père et lui demander d'identifier le corps. La jeune fille, très surprise et attristée par cette annonce, ne reconnaît pas le corps de son père, tandis que les policiers insistent fortement sur l'identité. Persuadée qu'il a été enlevé par les Illuministes, une mystérieuse secte, elle est bien décidée à partir à sa recherche. Mais alors qu'elle prend le métro pour rentrer chez elle, un inconnu bien étrange se présente et l'assomme. Elle se réveille dans une rue, dans Paris, mais pas en 2015... La voici plongée dans le Paris du XIXème siècle, dans les années 1870 !
 

 

Qui n'a jamais rêvé de changer d'époque simplement en prenant le métro ? C'est sur ce concept sortant de l'ordinaire que démarre la nouvelle série en deux volumes de Stéphane Michaka. On plonge avec bonheur et surprise dans cet univers atypique et très bien décrit. De rebondissements en découvertes, suivez Faustine, adolescente au fort caractère et très débrouillarde, toujours prête à en découdre avec les adversaires et à résoudre les mystères. L'écriture est très prenante et nous met encore un peu plus dans cette ambiance à la fois historique et mystérieuse. À découvrir ou faire découvrir de toute urgence aux ados en manque de lecture originale !  
Un roman à dévorer dès 13 ans !

 

 

Cité 19 de Stéphane Michaka
Tome 1 Ville noire
Tome 2 Zone blanche
Pocket Jeunesse, 2015
16,90€

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie Dautais - dans 12-15 ans
commenter cet article
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 12:30

Vous connaissiez déjà sûrement la grande légende de la grenouille à grande bouche. Ça ne vous dit rien ? Mais si, rappelez-vous, c'est l'histoire de ce petit batracien qui va voir tous les animaux en leur demandant "Et t'es qui tôa ? Et tu manges quoi tôa ?", jusqu'au moment où le crocodile lui dit qu'il adore les grenouilles à grande bouche... Hé bien Pierre Delye et Cécile Hudrisier ont décidé de revisiter cette histoire. Et nous, on adore ! 

 

 

Depuis quelques temps sur Terre, il pleut des cordes, sans cesse. Il pleut tellement que les terres commencent à être inondées, la mer commence à déborder. Alors un couple a une idée : construire une arche. Ils décident ensuite d'y accueillir un couple de chaque animal, les gentils comme les terribles et même les pires ! Et les pires, se sont les deux grenouilles à grande bouche, qui chantent à tue-tête, fort et faux en plus. Les pauvres animaux n'en peuvent plus de ces odieux batraciens. Mais c'est alors que le mot "Terre" est crié au bout de quelques jours. Nos voyageurs sont heureux, avant de se rendre compte que c'est encore une blague des deux grenouilles. Après l'avoir refaite à plusieurs reprises et s'être attiré les foudres de tous leurs compagnons, quelle bêtise vont-elles encore nous réserver ? Le bateau arrivera-t-il à bon port ? 

 

 

C'est une très belle surprise que nous propose Didier Jeunesse avec cet album. Histoire, texte et illustrations sont pleins d'humour, truffés de références aussi bien pour les enfants que pour les adultes. Ces fameuses deux grenouilles sont tout de même attachantes, malgré leurs bêtises incessantes et donneront sûrement de bonnes idées aux enfants. Les illustrations sont très colorées et vivantes, ce qui ajoute un gros plus au texte, que les lecteurs se régaleront à raconter. 
À découvrir, offrir et lire dès 5 ans.

 

Les deux grenouilles à grande bouche de Pierre Delye et Cécile Hudrisier
Didier jeunesse, 2016
12,50€

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie Dautais - dans 3-6 ans
commenter cet article
6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 12:30

Nous vous en parlions déjà au mois de janvier, Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous est un roman qui nous a beaucoup marquées et, surtout, énormément plu. C'est donc totalement excitées que nous vous annonçons la venue de Nathalie Stragier à la librairie le samedi 21 mai, à partir de 15h ! 

 

Si vous n'avez pas encore entendu parler du roman (ce qui est très étrange, avouons-le !), notre article est ici !

 

Si vous l'avez déjà lu, on vous attend !

 

Et si vous ne l'avez pas lu et bien... venez le découvrir !

Événement : Nathalie Stragier en dédicace le 21 mai !

Partager cet article

Repost 0
Published by Lauriane Le Dûs - dans 12-15 ans
commenter cet article

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

Horaires de vacances !

La librairie ouvre :

- de 9h30 à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Fermeture exceptionnelle le jeudi 14 juillet.

 

Merci de votre compréhension et bel été à tous ! N'oubliez pas de nous envoyer des cartes postales !

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.