Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 12:52

sweetsixteen.jpgAvec Sweet Sixteen, Annelise Heurtier signe son troisième roman chez Casterman. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne laisse pas insensible.

Arkansas, Mai 1954... Molly Costello, une jeune élève de 12 ans, lève le doigt, sans trop savoir pourquoi et se porte volontaire pour faire partie des premiers élèves noirs à étudier dans un lycée de blancs. Les années passent mais aucune mesure d'intégration n'est mise en place. Puis, soudain, en 1957 "le plus prestigieux lycée de l'Arkansas ouvre pour la première fois ses portes à des étudiants noirs. Ils sont neuf à tenter l'aventure. Ils sont deux mille cinq cents, prêts à tout pour les en empêcher". Molly Costello fait partie de ces neuf  étudiants et sa vie, ainsi que celle de sa famille et de ses amis va changer à tout jamais. Elle va intégrer le lycée central de Little Rocks et l'opposition publique sera telle que seule l'intervention du président Eisenhower et de ses soldats pourra rendre possible cette émancipation. De brimades en agressions, en passant par le Ku Klux Klan, ce livre nous dresse un portrait réaliste et sans fioritures d'un état du Sud des États-Unis où la ségrégation était solidement ancrée dans les mœurs.

 

Inspiré de faits réels, ce roman n'en reste pas moins une fiction. Les personnages ont beau être fictifs et les événements romancés, un parallèle existe bien évidemment entre les 9 étudiants ayant véritablement vécus les événements de cette année 1957 et ceux du livre (par exemple Melba Pattilo devient le personnage de Molly Costello).  Le roman commence et se termine d'ailleurs sur des rappels historiques. Cependant, nous sommes bien loin d'un simple roman historique ici. Le récit, habilement construit, se partage entre deux narratrices et deux points de vue : Molly, jeune fille noire qui va intégrer le lycée et Grace, fille blanche de bonne famille, très portée sur son apparence, qui va néanmoins évoluer et permettre d'éviter un certain manichéisme.

Malgré les anecdotes cruelles et la tension palpable, ce roman ne sombre jamais dans le pathos ou la violence gratuite. Il distille juste ce qu'il faut d'émotions et de justesse afin que chacun puisse se rendre compte des mentalités de l'époque et du courage absolu qu'il a fallu à ces neuf étudiants et leurs proches pour continuer à se battre pour un meilleur avenir. L'évocation des années 50 est encore plus réussie notamment grâce aux références musicales et culturelles qui jalonnent les chapitres. Une lecture salutaire, qui ne laisse personne indifférent et qui montre qu'il y a toujours de l'espoir malgré les obstacles.

À conseiller sans modération dès 12 ans bons lecteurs.

 

Sweet Sixteen, de Annelise Heurtier
Casterman, 2013
12,00€

Partager cet article

Repost 0
Published by Hermine Hémon - dans 12-15 ans
commenter cet article

commentaires

L'emile

  • : Le blog de la Librairie L'Emile
  • Le blog de la Librairie L'Emile
  • : Toute l'actualité de l'Emile, la librairie de la jeunesse et des écoles, à Paris ! Actualité en littérature jeunesse Nouvelles collections en papeterie 01.45.75.16.15
  • Contact

Actualités

Horaires de vacances !

La librairie ouvre :

- de 9h30 à 19h du lundi au vendredi

- de 10h à 19h le samedi

Fermeture exceptionnelle le jeudi 14 juillet.

 

Merci de votre compréhension et bel été à tous ! N'oubliez pas de nous envoyer des cartes postales !

Droit d'auteur

Les couvertures et les illustrations sont protégées par le droit d’auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l’autorisation des maisons d'édition et toute reproduction ou utilisation non autorisée est passible de poursuites pénales.